17/05/2009 Huit apprentis du lycée Béhal offrent des jeux traditionnels aux résidants de la Marelle

lundi 18 mai 2009
par  aszczerba
popularité : 15%

Huit apprentis du lycée Béhal offrent des jeux traditionnels aux résidants de la Marelle

dimanche 17.05.2009, 04:48 - La Voix du Nord

JPEG - 44.8 ko

Outre les jeux traditionnels qu’ils ont offerts aux résidants, les apprentis ont également construit un abri pour le poney du foyer.

Allier l’utile à l’agréable, c’est ce qu’ont réussi à faire huit apprentis inscrits en BEP bois et matériaux associés au lycée Béhal de Lens. En offrant des jeux traditionnels aux résidants du foyer la Marelle, ils ont pu côtoyer le monde du handicap et même remplir une des conditions requises pour obtenir leur diplôme.

Le projet est né d’une rencontre un an auparavant. Les jeunes apprentis ont alors décidé de commencer à construire une partie des jeux qui ont été offerts aux résidents. «  Des jeux traditionnels que l’on trouvait dans les estaminets de nos ancêtres », précise Alain Caron, coordinateur de l’unité de formation des apprentis. Les jeunes ont ainsi réalisé une série de jeux anciens parmi lesquels un jeu du trou Madame, un jeu de la meule, un billard japonais ou encore un hockey sur table.

Les apprentis ont profité d’un après-midi convivial afin de tester leurs jeux avec les résidants. «  Ce qui est marrant, c’est qu’à chaque fois que l’on présente ces jeux à des jeunes, ils veulent tout de suite les essayer. D’habitude, ils sont plutôt accrocs aux jeux vidéos, on aurait pu penser qu’ils ne seraient pas intéressés. Et pourtant... » Le coordinateur a de quoi se montrer satisfait du travail réalisé par les apprentis, d’autant que ces derniers ne se sont pas arrêtés là. Le foyer ayant déjà acheté le matériel, ils se sont proposés de construire un abri pour le poney hébergé par le foyer. Le tout pendant les heures de cours.

Et en offrant leur main d’oeuvre, ils ont en plus rempli un objectif de leur formation, la note pour la réalisation comptant pour le Certificat de compétences en entreprise, la partie « atelier » du diplôme.

Nouveaux projets

Du côté du foyer, ce n’est pas la première fois que l’on sollicite un établissement scolaire. Cependant, le lycée Béhal compte bien s’investir à plus long terme. D’autres projets sont en effet à l’étude. «  On envisage de faire des jardinières sur pieds pour les rendre accessibles aux personnes qui sont en fauteuil. Et pourquoi pas aussi réaliser un kiosque dans le futur », indique Alain Caron.

La tâche pourrait être réalisée par la même unité d’apprentis, certains d’entre eux prévoyant de passer leur bac professionnel. De nouveaux jeunes inscrits en BEP pourraient quant à eux entamer un nouveau projet. Un prototype de puzzle en bois ayant été réalisé, il ne serait notamment pas impossible que chaque résident de la Marelle se voit offrir un exemplaire chacun.

Le coordinateur de formation a pour sa part apprécié de permettre aux jeunes de côtoyer des handicapés. «  En plus de pouvoir s’exprimer dans leur discipline, ils ont pu apprendre à connaître un peu mieux le monde du handicap. On part du principe que l’expérience de vie est tout aussi importante que la formation. On ne s’arrête pas à un diplôme. Il y a une formation citoyenne aussi », insiste Alain Caron. • STÉPHANE JOLY (CLP)

JPEG - 129 ko

Commentaires

Calendrier

août 2018 :

Rien pour ce mois

juillet 2018 | septembre 2018



flux rss Il n'y a pas d'événement à venir enregistré