16ème CONCOURS GÉNÉRAL DES MÉTIERS « OUVRAGES DU BÂTIMENT ALUMINIUM, VERRE ET MATÉRIAUX DE SYNTHÈSE »

mardi 21 mai 2013
par  aszczerba
popularité : 6%

Le concours général des Métiers a pour objectif de distinguer les meilleurs élèves et apprentis préparant un baccalauréat professionnel.

JPEG - 146.2 ko

La première épreuve de la XVIème édition du Concours général des métiers,de la spécialité : « Ouvrages du Bâtiment, Aluminium, Verre et Matériaux de synthèse », a eu lieu le 20 mars 2013.

Les meilleurs élèves de terminale de cette spécialité de baccalauréat ont donc composé sur une épreuve écrite de 6h.
Cette partie écrite a consisté à l’étude d’un dossier technique de construction (pour cette année, il s’agissait de l’étude d’une partie du stade Liévin avec une façade rideau en aluminium-verre) à partir duquel les candidats ont vérifié des faisabilités techniques, dimensionnelles, commerciales et ont établi les documents nécessaires à la préparation de la fabrication et de la mise en
oeuvre des ouvrages. Cette première partie a permis de sélectionner trois candidats sur les cinquante qui ont composé cette année.

PNG - 455.2 ko


La deuxième partie de l’épreuve, qui est pratique, se déroulera au lycée de Béhal à Lens (Académie de Lille) du 21 au 23 mai 2013.

Cette deuxième partie consistera à fabriquer un ouvrage de menuiserie aluminium, complexe, et à le poser sur le site de l’établissement où il portera témoignage du savoir-faire des candidats.
Cette phase finale permettra de les départager.Ils seront ensuite récompensés à la Sorbonne par le ministre de l’Éducation nationale, lors d’une cérémonie de remise des prix au début du mois de juillet.

PNG - 244.3 ko

Les métiers de la miroiterie recrutent
La miroiterie est un secteur qui embauche et regroupe 400 entreprises employant plus de 9 000 personnes sur tout le territoire. La transformation de plateaux de verre en produits élaborés permet de réaliser des fenêtres, portes, façades vitrées,
agencements ou vérandas.
Le verre offre des métiers complets, impliquant la maîtrise du matériau, de la rédaction de devis, de la prospection de nouveaux chantiers...

En 2010, 5 400 recrutements ont été effectués au sein des 7 200 entreprises de la filière aluminium. Les métiers de l’alu restent un secteur attractif malgré la crise puisque ce sont près de 60 200
salariés, soit 4 000 de plus qu’en 2005, qui composent cette jeune filière dont plus du tiers des acteurs ont moins de 35 ans.

Construisez vous aussi votre avenir dans les entreprises de menuiserie aluminium !

Une filière qui a le vent en poupe


S’engager dans une filière qui propose des emplois stables et accorde sa confiance aux jeunes, c’est possible avec la filière aluminium. Près d’un emploi sur trois est proposé à un jeune débutant sans expérience alors que 97% des contrats signés sont des CDI (contrat à durée indéterminée). Les métiers de l’aluminium sont en pleine expansion. Et les formations techniques, accessibles dès la fin de la troisième en formation
initiale, continue ou par apprentissage, adaptées aux besoins des entreprises, qui garantissent l’accès à un emploi.

PNG - 142.4 ko

Des formations de spécialistes


Chaque formation de la filière aluminium permet de développer des compétences et connaissances techniques exclusives aux métiers de la menuiserie aluminium. Concepteur, technicien de bureau d’étude, fabricant, poseur, vendeur de menuiseries... la filière aluminium est pertinente pour former des professionnels aguerris de la conception et construction de fenêtres, façades, cloisons, vérandas, verrières, portes, garde-corps, volets, etc...

PNG - 96.1 ko

LES FORMATIONS
Le CAP Constructeur d’Ouvrages du Bâtiment Aluminium, Verre et Matériaux de Synthèse


Les activités concernent la fabrication, la pose et la maintenance de tout ou partie d’ouvrages en profilés aluminium ou en matériaux de synthèse (PVC) ou en produits verriers.

Le titulaire du CAP COBA participe à toutes les activités manuelles de l’entreprise. Ouvrier qualifié, grâce ses capacités, son savoir-faire et son esprit d’initiative, il pourra évoluer vers des
postes d’agent de maîtrise. Les contacts avec la clientèle étant fréquents, il contribue à la bonne image de son entreprise.

PNG - 165.4 ko

Le BAC PRO Ouvrages du Bâtiment Aluminium, Verre et Matériaux de Synthèse

Le Bac pro Ouvrages du bâtiment, aluminium, verre et matériaux de synthèse forme des techniciens spécialisés dans la fabrication,
l’installation et la maintenance d’ouvrages du bâtiment ou de
décoration intérieure. Leurs activités diverses consistent à :
- préparer les étapes de réalisation d’un ouvrage à partir d’un dossier architectural, de normes et contraintes de l’entreprise,
- mettre en oeuvre sur un chantier des ensembles menuisés et poser des remplissages en verre, métal, matériaux naturels ou artificiels très variés,

- en atelier, couper différents produits verriers, usiner et assembler également des châssis aluminium et PVC,
- assurer le suivi de la réalisation de l’ouvrage
et contrôler le travail effectué,
- vérifier la qualité ainsi que la conformité de l’ouvrage selon des procédures.
Ces techniciens du domaine de la menuiserie et du verre peuvent intervenir sur des structures de bâtiment ou ouvrages de décoration intérieure :
vérandas, serres, auvents, vitrages, portes, rideaux métalliques, façades de magasin, cloisons, verres profilés ou miroirs, vitrages décoratifs, etc.
Ces professionnels travaillent sous la responsabilité d’un chef d’ équipe .

PNG - 169.2 ko

Les poursuites d’études :
Après ce Bac pro il est possible de se spécialiser en préparant par apprentissage un brevet professionnel (BP) ou de préparer un BTS de la même spécialité avec un bon dossier ou une mention à l’examen :
BP Construction d’ouvrages du bâtiment en aluminium, verre et matériaux de synthèse
BP Plâtrerie et plaque
BTS Enveloppe du bâtiment : façades étanchéité.

PNG - 107.5 ko

LES METIERS DE L’ALUMINIUM ET DU VERRE
La conception

Les fenêtres, façades, portes, vérandas doivent procurer à la fois lumière, aération, étanchéité, isolation, sans oublier l’aspect esthétique !
Pour résoudre cette équation complexe, ces produits sont composés de nombreux éléments : profilés aluminium, pièces d’assemblages, joints d’étanchéité et accessoires (paumelles, poignées,...).
Les techniciens de conception doivent maîtriser la création, l’optimisation et l’assemblage de tous ces éléments en fonction des objectifs commerciaux et des règles de l’art.
Les concepteurs gammistes qui proposent des systèmes prêts à fabriquer et les plus importants fabricants de fenêtres ou façades intègrent ces équipes de conception.

Le bureau d’études
Dans toutes les entreprises qui fabriquent et posent, le bureau d’Etudes est une étude essentielle.
Ses techniciens doivent calculer, chiffrer et organiser tous les paramètres nécessaires à la fabrication et à la pose des produits.
Métrés, devis, plan de fabrication, plans de pose, listes et dimensions des matériaux et composants, lancement et suivi
des commandes sont réalisés pour chaque chantier !
Les techniciens du bureau d’études sont en relation étroite avec les clients, les architectes, les bureaux de contrôle et les autres entreprises.

La fabrication
La fabrication des menuiseries aluminium est un travail d’équipe qui nécessite minutie, précision et qualité.
Les principales étapes sont :
1 – Réception et contrôle des matériaux
2 – Usinage des profilés : coupe à la bonne longueur
en fonction de la dimension de la menuiserie ou de
l’élément de façade et perçages nécessaires à la
fixation de tous les accessoires
3 – Assemblage de profilés usinés en cades (1 pour le
bâti de la fenêtre et 1 par ouvrant)
4 – Montage des systèmes de manoeuvre, des joints
d’étanchéité, des joints de vitrage et des dispositifs
qui permettront la fixation sur le chantier
5 – Mise en place du vitrage dans les cadres
6 – contrôle, emballage, protection et identification
des menuiseries, avant transport.

Selon la taille des entreprises, les équipes de fabrication
peuvent également effectuer la pose sur chantier.

PNG - 124.5 ko

La pose
La qualité et les performances des menuiseries aluminium
sont directement liées à la qualité de leur installation.
Aussi les équipes de pose doivent-elle être constituées de
techniciens ayant une parfaite connaissance des produits
et des techniques de pose, capables de s’adapter à toutes les
situations rencontrées sur les chantiers.
Vie au grand air, diversité des chantiers, fierté du travail réalisé mais aussi responsabilité et vigilance pour la sécurité,
qualité des contacts, caractérisent ce métier.

PNG - 824.2 ko

Commentaires

Calendrier

juillet 2017 :

Rien pour ce mois

juin 2017 | août 2017



flux rss Il n'y a pas d'événement à venir enregistré

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur